A 12 ans, Nikos s’apprête à lancer un Facebook grec

storybild   L’ambition et les projets du garçon ont séduit le géant du web. (dr)

Un petit génie de l’informatique, suivi par Google, a créé une version hellène du réseau social.

Nikos Adam n’a beau avoir que 12 ans, il a du talent à revendre. Ce jeune prodige est en effet sur le point de lancer un réseau social inspiré de celui de Mark Zuckerberg. «Tout comme Facebook, les amis seront connectés comme les maillons d’une chaîne. Mais en plus des «J’aime», j’ai ajouté des «Je n’aime pas» et il y aura une meilleure qualité d’image et de son dans les appels vidéo», a expliqué le garçon au «Figaro» à propos de son projet. Baptisé «Tech is Social», le service doit ouvrir le 1er janvier 2014. Lire la suite

Arts des Suds présente : Carlton Rara

« L’artiste franco-haïtien Carlton Rara

Compositeur, chanteur et percussionniste, Carlton Rara est né en France en 1975, de mère haïtienne et de père français.

Il fait ses débuts sur scène en 2004, avec un solo de voix et tambours. Il étoffe peu à peu sa formation et mêle blues, reggae, musique vaudoue, soul music et groove. Lire la suite

LE MYTHE DE LA GRÈCE BLANCHE. HISTOIRE D’UN RÊVE OCCIDENTAL.

Philippe JOCKEY

Philippe Jockey, ancien membre de l’École française d’Athènes, est professeur d’histoire et civilisation grecques à l’Université d’Aix-Marseille.

Pour les « lettreux » classiques, les années soixante-dix, quatre-vingts ont été des années de transition. J’en fus. Un émerveillement devant la blancheur du temple perché au bout du cap Sounion (voyage chiche et riche d’un étudiant sans un « lové » comme on désignait alors en argot le fric, le pèse…), le marbre immaculé des idoles cycladiques présentées au Petit Palais. Une attirance aussi, pleine d’interrogations contradictoires, pour les « envois » des Grands Prix de Rome du XIXème siècle, au Palais de Tokyo, chargés de bleus, de rouges et d’ors, ainsi qu’en parcourant l’exposition du Palais du Luxembourg intitulée « L’Or des Celtes ». Non pas du rejet, mais de la lassitude pour ces vieux barbons de professeurs de grec et de latin, abreuvés d’éclat, de logos et de ratio. Une attirance pour les savoirs plus interlopes de la linguistique et de la sémiotique, les parlers vernaculaires, la linguistique générative et transformationnelle, Chomsky, Barthes et le fin fond du bout du structuralisme. Et puis, la découverte du tombeau de Philippe II de Macédoine ou supposé tel, à Vergina, en actuelle Bulgarie en 1977, qui présentait une telle polychromie que les gardiens du temple de la Grèce blanche en firent, avant que le nationalisme ne se ravise sur le sujet, des œuvres Thraco-illyriennes commanditées à des artistes grecs… Lire la suite

« La dernière ligne » de Yasmine Ghata

La derniere ligne de Yasmine Ghata

Une femme, Suzanne, s’occupe de sa mère mourante. Jour après jour, elle la regarde, elle prend soin d’elle, observe sa faiblesse grandissante et les menus changements de son état physique. Chaque jour, elle s’installe à sa table de travail et écrit. Encouragée par sa mère, elle raconte ce huis-clos étrange et se souvient de leur vie à toutes deux, totalement déterminée par la personnalité radicale de cette femme qui s’éteint. La mère était romancière, Suzanne l’est devenue à son tour. Peut-être pas par choix ni par vocation, mais parce que c’était le seul moyen d’exister auprès de cette mère flamboyante mais distante, habitée par son art. Et Suzanne se dit que l’écriture a étouffé sa propre vie et sa propre personnalité, comme un héritage devenu trop lourd à porter. Lire la suite

Que veut dire le mot « mot » ?

Question simple, réponse complexe: Alain Rey, grand linguiste, et Françoise Héritier, grande anthropologue, en discutent  dans « l’Obs ». Extraits

Extraits du dialogue paru dans « le Nouvel Observateur » du 19 décembre 2013.

Le Nouvel Observateur : Vous êtes tous les deux des amoureux des mots, des collectionneurs de mots. Les voyez-vous ou les entendez-vous d’abord?

Françoise Héritier J’ai naturellement commencé par les entendre. (…) Avec l’apprentissage de l’écriture, non seulement je les entends mais je les vois écrits, et je les épelle même parfois intimement. Lire la suite

Conserver, montrer, ou les deux? Quel est l’avenir de l’archive filmique?

Un ouvrage riche et hétéroclite sur les avenirs de l’archive filmique, abordée par le biais de sa conservation, de sa restauration et de son usage artistique.

Zeiss Ikon Nettar 515/2 / Thomas Cuehlo via FlickrCC Lisense by

L’avenir de la mémoire : Patrimoine, restauration et réemploi cinématographiques – Michel Marie

L’AUTEUR Chloé Delaporte

André Habib et Michel Marie publient en 2013 aux Presses Universitaires du Septentrion, dans la collection dirigée par Giusy Pisano («Arts du spectacle – Images et sons»), un ouvrage collectif intitulé L’avenir de la mémoire. Patrimoine, restauration, réemploi cinématographiques. Cette parution fait suite au colloque éponyme qui s’est tenu en février 2010 à la Cinémathèque québécoise de Montréal, ce qui explique en partie le caractère hétéroclite et original du volume. Lire la suite

LETTRES – Exprimant sa volonté de promouvoir l’écriture, la lecture, les écrivains et le livre Macky Sall prône la relance du Grand prix du chef de l’Etat

  Sénégal :   Président Macky Sall

Écrit par  Par Mamadou T. DIATTA

Un retour du Grand prix du chef de l’Etat pour la promotion du livre. Telle est le souhait du Président Macky Sall, qui l’a plaidé hier en Conseil des ministres. Le premier des Sénégalais a aussi rendu hommage à Léopold Sédar Senghor et affiché son soutien à l’initiative du Professeur Iba Der Thiam, en association avec les enseignants, les chercheurs et le Codesria, de mise en œuvre d’un projet global d’écriture de l’histoire générale du Sénégal. Lire la suite

Clarinette tsigane des Balkans : Manos Achalinotopoulos

Manos-Achalinotopoulos---DR     Manos Achalinotopoulos – DR

« Dans la plaine les baladins
S’éloignent au long des jardins
Devant l’huis des auberges grises
Par les villages sans églises

Et les enfants s’en vont devant

Les autres suivent en rêvant

Chaque arbre fruitier se résigne

Quand de très loin ils lui font signe

Ils ont des poids ronds ou carrés Des tambours des cerceaux dorés L’ours et le singe animaux sages Quêtent des sous sur leur passage. »

Guillaume Apollinaire, « Saltimbanques », Alcools

Dans les Balkans et plus particulièrement en Épire, les musiciens tsiganes ont sublimé l’art festif de la clarinette. Lire la suite

Les Français déprimés par leur littérature

Victor Hugo et son «bonheur d'être triste». <i>Crédits photo: Mondadori Portfolio/Rue des Archives</i>

 

Victor Hugo et son «bonheur d’être triste». Crédits photo: Mondadori Portfolio/Rue des Archives Crédits photo : Rue des Archives/Mondadori Portfolio/Rue des Arch

Par

Pour l’hebdomadaire britannique The Economist, les responsables du pessimisme et de l’amertume ambiante en France sont à chercher du côté de ses grands écrivains. Les Anglais appellent cela notre «mal culturel». Lire la suite