Fatima à Floirac : parcours de vie, parole et écriture

Afficher l'image d'origine

 

L’émotion, la réflexion et la convivialité s’étaient donné rendez-vous en cette soirée du 20 mai, à la Maison des Savoir Partagés (M270) à Floirac (Gironde), à l’occasion de la projection du film de Régis Faucon, Fatima (2015). La soirée a gagné en intensité avec la présence de Fatima Elayoun, grâce à la médiation en finesse et précision de Yamna Chadli et à la prestation très prenante du groupe des Floiraconteuses insufflant un supplément d’âme aux textes de Fatima Elayoun, dont la vie a inspiré le film. Lire la suite

Rageshri Das – Chant khyal – Calcutta

Rageshri, enfant de la Gharana de Bénarès, sera la première révélation du soir. On est d’abord frappé par cette beauté fière, généreuse qui rappelle les portraits immémoriaux des bégums acclamées – femmes émancipées un brin irrévérencieuses. Puis l’artiste se met à chanter et l’évidence nous saisit physiquement : son timbre léger, presque frivole, plonge soudainement dans une densité que l’on ne saurait attribuer à une femme de trente ans. Le travail qui soutient ce talent est parfaitement tangible. Sa voix déployée mue en une langue contagieuse qui éveille l’émotion du râga. Elle en instille le sens par touches successives, puis nous cueille tout entier dans d’admirables improvisations… Lire la suite

Liban : Mashrou’Leilaمشروع ليلى, une voix rebelle dans le paysage musical arabe

Traduction : 

غيرنا روض أعاصير ليتحكم بالمصير
ونحن من النسيم منطير ومنرتد على التدمير
وبس تتجرأ بسؤال عن تدهور الأحوال
بسكتوك بشعارات عن كل المؤامرات
خونوك القطيع كل ما طالبت بتغيير الوطن
يأسوك حتى تبيع حرياتك لما يضيع الوطن

قالولك
حاج تبشر تع رقصنى شوي
ليش مكشر تع رقصنى شوي

علموك النشيد قالوا صراعك مفيد للوطن
خدروك بالوريد قالوا خمولك مفيد للوطن

قالولك
حاج تبشر تع رقصنى شوي
ليش مكشر تع رقصنى شوي

Le groupe de rock alternatif libanais, Mashrou’Leila, littéralement «le projet de Leila ou d’une nuit».

Apparu en 2008 dans le paysage musical libanais et arabe, ce groupe de cinq musiciens d’origines ethniques et religieuses diverses, qui se sont connus à l’Université américaine de Beyrouth, s’est très vite imposé comme une voix impertinente et contestatrice. Lire la suite

Connaissez-vous le « Barbs », la danse polémique venue d’Arabie Saoudite ?

  • Par Le Figaro TV

VIDÉO – Après le Gangnam Style, découvrez le Barbs. Venue d’Arabie Saoudite, la vidéo de cette nouvelle danse a déjà été vue plus de 20 millions de fois. Elle n’est pourtant pas au goût des conservateurs du Moyen-Orient. Lire la suite

Voix soufies d’Alep avec Wajd

Wajd © DR

Dans le quartier populaire de Jalloum, derrière les remparts de la cité historique d’Alep, se dresse la Zâwiya Hilaliya, un sanctuaire rattaché à l’une des confréries soufies les plus réputées de Syrie. Fondée en 1680 par Hilal Rami Hamdani, la Hilaliya appartient à la branche Khâlwatî de la confrérie mystique Qâdiriyya. Cette dernière, née au XIe siècle, constitue aujourd’hui le plus grand ordre soufi du monde. Voici pour la généalogie. Lire la suite

Le Rocher de Palmer : AYNUR DOGAN ET KAYHAN KALHOR ‘HAWNIYAZ ENSEMBLE ‘

JEUDI 28 AVRIL 2016 / 20:30

Né de la rencontre de quatre musiciens au patrimoine musical immémorial, le Hawniyaz Ensemble interprète un répertoire issu de traditions turques, kurdes et perses. Au chant, la voix grave et mature d’Aynur Doğan transperce l’âme pour conter des histoires d’amour et de destinées tragiques. Lire la suite

Il faut sauver les forêts éthiopiennes pour continuer à boire du café

Upper Omo Valley, Ethiopia. Crédit photo: Rod Waddington via Flickr, licensed by CC

Upper Omo Valley, Ethiopia. Crédit photo: Rod Waddington via Flickr, licensed by CC/slate.fr

Auteur de l’article : Fiona Hesselden

L’une des solutions: avoir recours aux communautés locales pour assurer l’avenir du café sauvage. Lire la suite